Sonar d'Imagerie


Les sonars à balayage sont comme le radar sous-marin. Le balayage peut être mécanqiue exactement comme un radar ou multifaisceau qui veut dire que tous les faisceaux acoustique sont transmis et reçus en même temps. Le deux systèmes ont leurs avantages et désavantages mais les deux produisent l'image des objets devant ou autour du sonar. 

DESCRIPTIF

Les Sonars à balayage sont comme un radar sous-marin. Le sonar peut balayer, ou scanner, un secteur devant un ROV par exemple ou même sur 360° au tour. Ils permettent à détecter les objets dans l'eau et sur le fond de l'eau ou créer une image du fond de l'eau. Un caméra vidéo peut voir quelques mètres devant dans l'eau mais les sonar peut voir quelques dizaines voir quelques centaines de mètres selon la fréquence d'opération.

Le sonar à balayage a un faisceau acoustique qui est étroit horizontalement mais large verticalement. (Voir dessin) Ceci permet de voir juste devant et au loin et même les objets dans la colonne d'eau. (Structures, piles etc.) Les sonars à balayage mécaniques sont simples et économiques et peut créer des images dans quelques secondes. La résolution de l'image peut être réglée ainsi que la portée du sonar et l'ouverture du balayage.

Plusieurs modèles de sonars sont disponibles selon l'application et le besoin. Tous les sonars de Tritech emploient l'acoustique 'Chirp' qui améliore l'image en utilisant un balayage de la fréquence acoustique. (Chirp = grésillement.)

Sonars à balayage mécanique.

Le Micron DST est petit et particulièrement bien adapté pour les petits ROVs. Il combine une petite taille avec une performance exceptionnelle. Il à une seule fréquence d'opération un peu élevée, mais qui offre une bonne résolution à une portée limitée à 75m.

Le Super SeaPrince DST est plus grand, dit "mono-fréquence", avec une performance améliorée et une limite de profondeur de 4000m en standard. Il offre un bon compromis entre la portée et la résolution.

Le Super SeaKing DST donne une "double-fréquence" offrant le choix entre une longue portée (300m) avec la fréquence basse et une résolution légèrement réduite ou une portée réduite avec une résolution néanmoins améliorée. Il peut aller à 4000m en standard et existe une option de 6800 m.

Le Hammerhead DST offre la plus haute résolution, particulièrement bien adapté pour la détection des petits objets jusqu'à 100 m de distance. Il est également double-fréquence mais avec deux fréquences plus élevées pour une plus haute résolution. Il est souvent utilisé avec un trépied en position fixe pour assurer une bonne image.

Sonar Multi-faisceau

La famille des sonars Gémini est une gamme des sonars multi-faisceau avec une fréquence d'opération qui donne une très bonne résolution et une portée jusqu'à 120 m. La version « standard » balaye une secteur de 120° avec 512 faisceaux. Il existe plusieurs versions du Gemini actuellement. La version de base est conçu pour l'imagerie standard devant un véhicule sous-marine par exemple, avec un faisceau plus large verticalement comme ci-dessus. Le profileur a un faisceau étroit et il donne simplement un profile du fond par exemple ou d'autres objets. La version NBI a un faisceau étroit dans le deux sens qui donne une image sur un secteur précis. Les différentes versions sont disponibles pour des profondeurs jusqu'aux 4000m.

Le nouveau « micro » Gemini est conçu particulièrement pour les petits ROV. Il est ultra compact, peu gourmand en énergie, a une bonne résolution, une portée de 50m et il est très conomique.

Avantages

Les avantages des sonars à balayage mécaniques sont :
- simplicité, donc économiques
- capacité de sélectionner le secteur balayé entre 1° et 360°
- sélection de la résolution
- portée jusqu'à 300 m (Super SeaKing)

L'inconvénient est qu'il faut un certain temps pour créer l'image selon le secteur et la portée sélectionnées.

L'avantage du sonar multi-faisceau est le taux de rafraîchissement de l'image qui peut être plus rapide qu'une image vidéo. Ceci convient beaucoup mieux si la plate-forme ou les objets bougent.
L'inconvénient de ce sonar est que le secteur balayé est fixe. Il est également plus complexe.



< Tous les produits